Une maison en bonne santé avec TIS

Nombreux sont ceux qui pensent qu’il est plus sain de rester à la maison que de sortir à l’extérieur, dans une ville polluée. Mais ce cliché commun est loin d’être vrai. La qualité de l’air intérieur peut être tout aussi misérable. En cause ? De dangereux produits et gaz chimiques, tels que le monoxyde de carbone ou les composés organiques volatiles (COV), à même de se développer plus rapidement dans les espaces confinés.

Le COV est un gaz généré par de nombreux appareils ménagers et ses concentrations sont beaucoup plus élevées en intérieur qu’en extérieur. Il est composé de nombreux produits chimiques, qui peuvent causer une irritation des yeux, du nez et de la gorge, des insuffisances respiratoires, des maux de tête, des nausées, des étourdissements et des problèmes de peau.

Certains de ces gaz seraient même à l’origine de certains cancers. Ses effets sur la santé dépendent de sa concentration et de la durée d’exposition au produit.

La poussière et les polluants présents dans l’air sont souvent liés à l’environnement ambiant et crées par la fumée de la cigarette, les matériaux du bâtiment, les meubles, les produits d’hygiène et d’entretien, et certains appareils électriques tels que les ordinateurs, imprimantes, et électro-ménagers, comme les fours et micro-ondes. Les êtres humains peuvent également générer certains de ces gaz.

La température intérieure et le niveau d’humidité jouent également un rôle important dans les problèmes de peau des enfants, la grippe, la propagation de la moisissure et le syndrome de mort subite du nourrisson.

Surchauffer une chambre peut, par exemple, augmenter le risque de mort subite du nourrisson, chez les jeunes enfants d’un à douze mois. De nombreux experts s’accordent à dire que la température idéale d’une chambre d’enfant est autour de 20-22 degrés.

Un bébé dormant dans une chambre saine grâce à TIS domotique

Un haut niveau d’humidité n’est pas recommandable non plus. Il peut être à l’origine de congestions nasales et créer les conditions favorables au développement de champignons et de mites, un terrain particulièrement propice aux allergies. Les docteurs recommandent de garder le niveau d’humidité d’une chambre d’enfant autour de 50-70%.

De plus, certaines études avancent que le virus de la grippe a plus de chance de se développer en temps froid et sec et qu’il est plus agressif en cas de température glaciale. Il devient alors plus résistant et plus facile à transmettre en hiver. Mais le froid n’est cependant pas la raison de tous les maux. Les changements soudains de température ont aussi des conséquences dommageables sur le corps humain.

Un autre problème majeur est la moisissure. Ce type de champignons est une nuisance pour votre santé et vos biens. Ils sont à l’origine d’allergies, asthme, et autres problèmes respiratoires. Si certaines personnes sont allergiques à la moisissure, elle affecte tout le monde, provoquant irritation des yeux, de la peau et des poumons.

La moisissure peut également endommager vos meubles et fournitures. Insidieuse, elle se dissimule dans les murs et sous les tapis et moquettes. Elle a besoin de quatre prérequis pour croitre : des spores de moisissures, de la nourriture, une température adéquate et de l’humidité. Les spores de moisissures sont présentes tout autour de nous, dans notre environnement, en intérieur comme en extérieur.

TIS protège votre maison de la moisissure – Détecteur anti-moisissure

La chose ennuyeuse c’est que la moisissure trouve un terrain propice à sa propagation à une température, que nous ressentons nous-mêmes comme agréable, à savoir entre 16 et 27 degrés. Quand il fait chaud, l’air humide entre en contact avec des surfaces froides, créant ainsi de la condensation. Cette dernière fournit le terreau fertile au développement de la moisissure. Le problème est qu’il est impossible de limiter les dégâts par le seul contrôle de la température. Mais la gestion de l’humidité peut également relever du casse-tête.

Pour prévenir le développement de la moisissure, le Centre de prévention et de contrôle des maladies préconise de maintenir le niveau d’humidité intérieure autour de 50%. Pour ce faire, l’autorité compétente conseille d’utiliser un déshumidificateur ou un climatiseur.

Il existe de nombreuses technologies permettant de contrôler la température et l’humidité, avec envoi d’un signal en cas de dépassement d’un niveau fixé. La plupart des capteurs disponibles sur le marché utilisent ce procédé.

Des détecteurs plus avancés vous permettent cependant de suivre les niveaux de monoxyde de carbone et COV.

Proposés de manière autonome ou intégré à un système d’automation plus complexe, ils sont capables d’envoyer des messages à leur utilisateur afin de l’informer d’un problème de moisissure ou de température trop élevée.

Les appareils domotiques ne se contentent pas de contrôler l’éclairage, l’alarme et les appareils de votre maison. Certains vont plus loin, en proposant de réduire votre consommation énergétique. Mais ils négligent trop souvent l’aspect sanitaire de votre intérieur.

Existe-t-il une technologie combinant tous ces trois facteurs ? Quel appareil permet de protéger ma maison de la pollution ambiante tout en maintenant une température et un niveau d’humidité adéquats pour une qualité de l’air irréprochable ?

Les laboratoires TIS sont fiers d’avoir conçus un produit qui répond à toutes ces exigences. Son élégant et fonctionnel capteur à fixer au plafond HealthSensor inclue un détecteur de monoxyde de carbone et de COV, un capteur de température et d’humidité, un détecteur de mouvements et de lumière naturelle, un microphone, deux entrées digitales et 32 lignes de programmes. Cette solution intelligente rassemble tous les indicateurs, qui vous permettront de maintenir votre maison en bonne santé.

Détecteur sanitaire par TIS

Voici ses caractéristiques les plus remarquables :

  • 1- Il maintient la température et l’humidité des pièces à un niveau convenable et sain, de manière à éviter le développement de la moisissure, quand vous êtes absent. Il envoie des messages d’alertes à son utilisateur via l’application TIS en cas de niveaux non satisfaisants.
  • 2- Il déclenche climatisation et ventilation, si les niveaux de monoxyde de carbone et de COV sont trop élevés dans la pièce. Vous recevrez une alerte si la pollution de l’air atteint un seuil dangereux.
  • 3- Il garde la chambre de votre bébé à la bonne température pour éviter le surchauffage, et les risques de mort subite du nourrisson.
  • 4- Il maintient l’humidité de la chambre de votre enfant à un niveau optimal, à savoir entre 40 et 50% afin d’éviter le développement de problèmes cutanés.
  • 5- Il prévient tout changement soudain de température, afin d’éviter les risques de contraction de la grippe. Il vous alerte en cas de température trop basse.
  • 6- Son microphone vous permet de surveiller la chambre de votre bébé ou de vos parents âgés. Si votre bébé pleure ou vos parents réclament de l’aide, son capteur enverra un message au panneau de contrôle Luna et sur votre smartphone pour vous prévenir.
  • 7- Ses deux ports d’entrée digitale peuvent être reliés à un bouton d’urgence, capable d’appeler une infirmière.
  • 8- Cet appareil est compatible avec le détecteur de mouvements PIR, qui vous permet de programmer le déclenchement de l’éclairage au son des pleurs de bébé. Vous pouvez également choisir le mode « consommation d’énergie », en cas de chambre inoccupée pour une durée de plus de 10 heures.
Les applications intelligentes TIS vous alertent en cas de surchauffe ou de refroidissement de la chambre de bébé

Nous sommes honorés de compter parmi les pionniers en matière de produits qui prennent soin de votre santé. Nous pensons que nos clients méritent le meilleur, et nous sommes heureux d’enrichir leur vie avec des solutions qui leur permettent de vivre dans un environnement plus sain et sûre.